Activités Culturelles

=

Spectacle son et lumière de « LA FLUTE ENCHANTEE » à « laLorenzaccio», des projets fédérateurs

=

Cyrano en 2018

DES ECHANGES THEATRAUX DES TOURNEES ESTIVALES

Depuis 2005, l’Etablissement Saint Joseph et la Compagnie du Graal mènent des projets d’envergure dont les objectifs sont à la fois artistiques, éducatifs et humains.

UNE EQUIPE D’EXPERIENCE ET DE TALENT
120 à 250 élèves en scène, de la 4ème à la Terminale, près de 100 bénévoles (enseignants, surveillants, parents…) et des professionnels du spectacle de renom. De tels projets manifestent la volonté de donner à chacun la possibilité d’exprimer ses talents. Adultes ou plus jeunes, bénévoles ou professionnels, élèves de tout âge et de tout horizon, chacun peut révéler ses qualités et se révéler soi-même au contact des autres.

DES COLLABORATIONS EXEMPLAIRES
800 à 1000 élèves sont en fait associés chaque année à ces spectacles.
Ils sont issus de 9 établissements privés et publics, du primaire au supérieur, des voies générale, technique et technologique :

  • le Lycée Jeanne d’Arc (en particulier 1ère STG et BTS)
  • le Lycée Professionnel du Chablais (menuiserie et métallerie)
  • la Licence Professionnelle du Lycée Hôtelier Savoie Léman
  • le Collège du Sacré Coeur
  • l’Ecole d’Infographie ARIES à Annecy
  • l’Ecole Saint François
  • l’Ecole Jeanne d’Arc
  • l’Ecole du Sacré Coeur

DES PARTENAIRES FIDELES
Un club de partenaires privés et institutionnels apporte un soutien déterminant à ces actions, en particulier le Rectorat, le Conseil Régional, le Conseil Général.

DES TOURNEES ESTIVALES DANS DES SITES DE PATRIMOINE
Une douzaine de représentations dans des châteaux, des églises, des abbayes… permettent d’aller à la rencontre d’autres publics et de vivre une expérience de groupe exceptionnelle.
L’Abbaye de Saint Jean d’Aulps, le cloître d’abondance, le château Chillon, le château d’Héré de Duingt, nous ont déjà accueillis plusieurs fois.

LE THEATRE, UNE ECOLE D’EXIGENCE ET DE DISCIPLINE
Chaque année, les élèves sont pris pour des professionnels par le public (parfois même par des professionnels eux-mêmes). La qualité des spectacles est le résultat d’une exigence partagée, d’un cheminement (des lectures aux représentations en passant par les diverses répétitions, essayage costumes…), supposant l’apprentissage de l’effort dans le temps, la patience, la persévérance : notre démarche s’inscrit dans une perspective pédagogique, saluée par le Rectorat.

UNE RENCONTRE AVEC DES AUTEURS ET DES CULTURES
2005 : La Flûte Enchantée
2006 : Roméo et Juliette
2007 : Les Trois Mousquetaires
2008 : L’Anneau du Nibelung
2009 : Le Roi Lear
2010 : La Belle Hélène- Saint François de Sales
2011 : Hamlet
2012 : Hyperion
2013 : Les blues sisters
2014 : Hymne à la joie- la flûte enchantée
2015 : Faust
2016 :La tempête
2017 : Perceval
2018 : Cyrano
2019 : Lorenzaccio

=

Concours de rhétorique

Pour la cinquième année consécutive, des élèves de Première participent à un concours de rhétorique, avec des classes d’autres lycées publics et privés du Chablais. Cette année une classe de première ES et la classe de première L sont concernées.

Après Rousseau, puis Camus, puis Montaigne et Simone de Beauvoir l’an dernier, cette année les débats porteront sur des thèmes en lien avec l’œuvre et la pensée de Georges Orwell: L’autorité et le despotisme, la faillite du langage, la liberté ainsi que les inventions modernes.

La préparation des élèves s’effectue dans le cadre du cours de français de Mme Charles et du cours d’initiation à la philosophie de
Vanessa Di Marino, tous deux secondées par M. Courtieu. Le concours final se déroulera au mois d’avril 2016, devant un jury composé de personnalités de la Culture et du journalisme. Les débats seront publics, et tout le monde est donc convié à assister à cette journée.

=

Devoir de mémoire Les résistants et les déportés témoignent

Depuis 17 ans le Collège et le Lycée Saint Joseph sont engagés dans le Devoir de Mémoire lié
à la seconde guerre Mondiale avec l’objectif de faire connaître aux jeunes générations cette
page de notre histoire et les valeurs liées à la Résistance.
C’est pourquoi une grande place est accordée aux témoins directs de cette époque c’est-à-dire
aux Résistants et aux Déportés, peu nombreux désormais. Ces témoignages permettent aux
élèves de découvrir l’engagement, au péril de leur vie, d’hommes et de femmes de notre région
qui ont refusé le parti de l’ndifférence et de la résignation face à l’ignominie et à la barbarie.
Ces échanges suscitent toujours intérêt, enthousiasme et admiration de la part de nos élèves.
En même temps, dès le début de l’année, les élèves de 3ème et les lycéens assistent à une lecture
évocation ou à une pièce de théâtre, organisée par le Conseil départemental qui illustre le
thème du Concours National de la Résistance et de la Déportation de l’année, concours créé en
1961 par l’Education Nationale. En effet, le travail important du devoir de Mémoire consiste
en la préparation et en la participation à ce concours qui se déroule en mars sous forme
d’épreuve individuelle ou collective sous l’égide de l’Inspection Académique. Depuis 17 ans
l’établissement Saint Joseph peut être fier de figurer chaque année dans les premières places
du palmarès du Concours dont la remise des prix a lieu officiellement en mai à Bonneville.
L’année 2017-2018 a été riche de découvertes et de récompenses pour nos élèves. Ils ont en
effet pu rencontrer M. Bonopera, ancien membre des Forces Françaises Libres. Le thème pour
l’année 2017.2018, « S’engager pour libérer la France » leur a permis de développer une
réflexion autour de différents thèmes, comme la Résistance, le sens de l’effort, les formes
d’engagement…Plusieurs groupes d’élèves ont travaillé pour réaliser une production
collective sur ce thème ou une production individuelle, allant de la réalisation d’une pièce de
théâtre à une dissertation.
Ce travail est inscrit dans la défense des valeurs humaines telles que la dignité de l’homme,
la liberté, acte pédagogique d’une grande importance pour les jeunes d’aujourd’hui, futurs
citoyens.
Un groupe de lycéens a remporté le 1er prix départemental en travail collectif et également,
pour la première fois, un premier prix académique. (Un seul prix décerné dans la catégorie
lycée sur l’académie de Grenoble) Un autre groupe a obtenu un 4ème prix départemental.
Tandis qu’une élève a obtenu un deuxième prix en travail individuel lycée.

=

Ciné Club

Depuis 16 ans, le Ciné-Club a vu le jour à Saint Joseph. Tout d’abord au collège, puis par la suite au lycée.
Pour le collège deux projets cinéma sont pilotés

Pour le collège

Depuis 7 ans, Collège au cinéma propose aux collégiens de découvrir trois films choisis pour tout le département par un comité pluriel et projetés dans une salle proche de l’établissement (Le France à Thonon). Après que les films sont vus, les élèves effectuent un travail pédagogique mis en place par les enseignants concernés, aussi bien en français que dans d’autres matières.
Sont partenaires de ce projet le ministère de la Culture, de l’Education Nationale, le Conseil Général et la salle de distribution.
Objectifs : découvrir l’art, l’art cinématographique notamment, se forger une culture cinématographique, apprendre à regarder l’image, à l’analyser.
2 classes de 5ème, sont concernées avec Mmes Ducrot et Berger

Depuis 17 ans, Ciné-club au collège, dont l’objectif est de donner, une culture cinéphile aux élèves, les mardis sur le temps de midi. A la fin de chaque projection, un échange se fait, avec les élèves. Les thèmes de prédilections sont souvent, sur des œuvres littéraires, humoristiques avec comme fil conducteur l’enfance…avec Mme Dubouloz.

Pour le lycée 

-Depuis 5 ans, Les élèves du Lycée sont invités à partager un moment de cinéma dans la nouvelle salle polyvalente du lycée. Dans ce cadre, les films répondent à une thématique annuelle (l’humour, le drame…) qui servira de fil rouge à un ensemble de conférences précédant chaque projection.

Le but est de mettre en relation des œuvres cinématographiques avec des concepts philosophiques ou des éléments de culture générale. L’éclairage des notions sera ainsi différent et permettra aux élèves de comprendre par l’image les chapitres traités en classe. Ainsi, le cinéma est entrepris à la fois comme art, comme divertissement et comme outil pédagogique.

Le déroulement des séances est simple : un repas canadien organisé par les élèves précède la conférence sur le thème de l’année et la projection du film. Un débat peut ensuite avoir lieu sur des bases solides. L’ensemble est encadré par les professeurs de Tle et Mme Dubouloz.

Le Ciné-Club Saint Joseph poursuit donc sa route afin d’élargir la culture des lycéens, de partager des connaissances mais aussi d’agréables moments.

Aller à la barre d’outils