BTS Bioanalyses et contrôles Vidéo de présentation

BTS
Bioanalyses et
Contrôles

Ce BTS est une formation de deux années qui permet d’accéder à des postes de technicien de laboratoire dans les domaines de contrôle qualité dans la bio-industrie, pharmaceutique, cosmétique et agroalimentaire.

Un examen national en fin de cycle permet la délivrance du Brevet de Technicien Supérieur.

Porteur d’emploi de la sortie du BTS à six mois avec de nombreuses poursuites d’études possibles.

Des compétences techniques
très recherchées

Une formation Unique
en Haute Savoie

Former des personnes capables d'assurer :
Former des personnes capables d'assurer :

L’exécution d’analyses ou autres opérations techniques relevant de la recherche, de la production et du contrôle qualité en biochimie, microbiologie, immunologie, et biologie cellulaire et moléculaire.

La maintenance des équipements et le traitement des informations.

L’organisation et l’animation d’une équipe de travail.

Optimisation de la qualité, de l’hygiène et de la sécurité de l’entreprise bio-industrielle.

Matières

La formation est de 32h hebdomadaires sur les 2 ans. Elle se compose d’enseignements généraux et d’enseignements professionnels (cours, travaux dirigés et travaux pratiques) dont la durée diffère d’une année sur l’autre.

Au programme général : expression française (2H en première année, 1h en seconde année), anglais (2h/1h), mathématiques (2h/2h), sciences physiques et chimiques (5h/2h).

Au programme professionnel : biochimie et technologies d’analyses (3h/3h), biochimie et biologie cellulaire et moléculaire (6h/6h), microbiologie et technologies d’analyses (2h/2h), microbiologie et biologie cellulaire et moléculaire (5h/8h), sciences et technologies bio-industrielles (2h/3h), informatique appliquée (1h/1h), législation-droit du travail-santé-sécurité au travail (1h en 2e année).

Un stage en milieu professionnel d’une durée totale de 14 semaines assure un premier contact avec la réalité du terrain. Il s’étend de 4 à 5 semaines en première année et de 9 à 10 semaines en deuxième année.

Exercer ses fonctions dans les secteurs suivant :
  • Laboratoire de recherche,
  • Laboratoires de contrôle et d’étude de l’environnement,
  • Industries pharmaceutiques, parapharmaceutiques, cosméto-logiques.
  • Industries agroalimentaires,
  • Laboratoire de l’environnement,
  • laboratoires d’expertises en contrôle de qualité et sécurité bio-industrielle.
Postuler pour ce BTS
  • Après un baccalauréat général avec option SVT (obligatoire), Physiques Chimie ou mathématiques
  • Qualités requises : formation scientifique solide, esprit de synthèse, curiosité intellectuelle, esprit d’observation, sens de la méthode et de l’organisation.
  • Recrutement sur dossier scolaire (résultats de 1ère et de Terminale), être à jour des vaccinations obligatoires pour travailler en laboratoires.
    Via la procédure PARCOURSUP
Poursuivre après les deux années
  • L3 Biologie et Biotechnologie en Alternance, en partenariat avec l’ENILV
  • Année de spécialisation post-BTS
  • Licence Professionnelle en cycle universitaire
  • Licences Générales en cycle universitaire
  • Intégration d’une École d’Ingénieur

Vous êtes en apprentissage ou en formation professionnelle ou technologique ? L’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) vous aide à effectuer un stage en Allemagne pour compléter votre formation..

C’est votre établissement d’enseignement professionnel, agricole ou technologique qui dépose une demande de subvention.

Le dossier comprend le formulaire de demande de subvention, le curriculum vitae, la convention de stage signée ou l’attestation provisoire de l’entreprise, le RIB du stagiaire et/ou du lycée, le tableau dans lequel est reporté le nom et l’âge du stagiaire, les dates et lieux de stage ainsi que la déclaration “jeunes avec moins d’opportunités” (JAMO) . Il est important d’indiquer le nom d’une interlocutrice ou d’un interlocuteur avec son adresse mail. Le dossier complet est à envoyer par mail à l’adresse suivante : csp@ofaj.org.

L’aspect économique pouvant être un obstacle à la mobilité, les jeunes concernés peuvent candidater ; leur nom devra obligatoirement être porté sur la déclaration. La bourse est versée uniquement aux jeunes qui, sans le soutien de l’OFAJ, ne pourraient effectuer une mobilité. Tout dossier ne comprenant pas la fiche Jamo ne peut faire l’objet d’une étude. Le cumul avec d’autres aides ou bourses de mobilité est possible (à l’exclusion des projets déjà financés par ProTandem). La bourse est maintenue à condition que le montant de la gratification ou de la bourse de mobilité (bourse OFAJ incluse) ne dépasse pas 1 000 €. Lorsque le jeune est nourri et logé gratuitement par son employeur, la moitié du taux est accordée. Des jeunes qui rentrent chaque jour en France ne peuvent prétendre à une bourse.

La subvention sera versée directement après le stage, après réception des justificatifs demandés. Vous devrez fournir un rapport détaillé tenant compte de la trame remise, un certificat de stage et une attestation. Tous ces documents devront être transmis par mail également (csp@ofaj.org), au plus tard un mois après la fin du stage, par l’intermédiaire de l’établissement de formation. Le rapport peut faire l’objet d’une publication de l’OFAJ.

Fabrice Schelsohn
DDFPT

+33 4 50 71 34 43

ddfpt@stjothonon.org